Pour un dialogue plus ouvert et mieux défini

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Pour un dialogue plus ouvert et mieux défini

Pour un dialogue plus ouvert et mieux défini

Lors du Conseil de communauté du 11 décembre, les élus du Sicoval ont donné le top départ d’une nouvelle pratique de la démocratie au plan local. Pour renforcer l’efficacité de son action, l’Agglo va s’appuyer sur une plus grande participation des élus communaux et clarifier le rôle de chacune de ses instances.

C’est le résultat d’un long processus de concertation et de travail collectif que les élus communautaires ont validé lundi 11 décembre. En effet, quatre cents élus du territoire et agents du Sicoval ont travaillé ensemble pendant deux ans pour aboutir à des propositions de réorganisation du système de prise de décision au sein de l’Agglo. Cette nouvelle gouvernance du Sicoval, qui sera mise en place dès janvier 2018, s’appuie sur deux principaux changements :

1- une plus large ouverture à la parole et à l’expertise des élus municipaux qui n’ont pas de mandat au sein des instances du Sicoval. Deux nouveaux organes d’expression et de travail ont été créés à cette fin :

  • les commissions territoriales permettront aux élus municipaux de faire remonter les besoins communaux auprès du Sicoval. L'Agglo pourra également utiliser ces instances pour tenir les élus informés des projets communautaires et les y associer,
  • les groupes opérationnels seront dédiés à la mise en œuvre concrète et à l’évaluation des actions intercommunales.

2- une clarification du rôle des 6 instances de l’Agglo :

  • le Bureau et le Conseil de communauté : ils élaborent le projet politique du Sicoval et sont garants de sa mise en œuvre,
  • les comités stratégiques et la Conférence des maires traduisent le projet politique en grandes orientations pour chaque compétence de l’Agglo (services aux personnes, collecte des déchets, aménagement du territoire, développement économique…),
  • les groupes opérationnels et les commissions territoriales sont chargés de mettre en œuvre de façon concrète et opérationnelle les choix politiques et les grandes orientations.

Le rôle de chaque instance

une démocratie locale réaffirmée

Plusieurs constats ont amené le Sicoval à se lancer dans le chantier de taille que constitue la remise à plat de sa gouvernance :

  • les résultats des dernières élections municipales (2014) ont montré une importante méfiance à l’égard de l’Agglo ;
  • la défection progressive des élus au sein des instances de la Communauté ;
  • la frustration des acteurs du territoire n’ayant pas de mandat communautaire ;
  • la place de plus en plus grande laissée à la participation citoyenne, que ce soit au plan national ou européen…

Les citoyens, de plus en plus acteurs

Deux challenges attendent désormais les élus de l’Agglo : mettre en œuvre cette nouvelle gouvernance dès janvier 2018 et continuer son ouverture à tous les acteurs du territoire, en définissant une stratégie de participation citoyenne, déjà initiée à travers la mise ne place d’un Conseil de développement depuis 2014.